Saumure de sel prête à l'emploi de ZOUTMAN - Un rendement maximal pour un investissement minimal

posté le 28.05.2018

Le sel est un ingrédient crucial pour de nombreux aliments. Souvent, il ne représente cependant qu’une faible partie du produit total. C’est pour cette raison que le coût du sel et le travail pour l’ajouter ne sont généralement pas proportionnels à ceux des autres matières premières. ZOUTMAN a toutefois développé une solution pour rétablir l’équilibre sur la balance : la saumure de sel prête à l’emploi.

PROBLÈME COURANT

L’idée de mettre sur le marché une saumure de sel ‘food grade’, prête à l’emploi, est née il y a quelques années d’une réponse à un réel besoin éprouvé par de nombreux producteurs alimentaires. Bert Lamote: “Nous avions remarqué que de nombreux fabricants perdaient du temps en traitant manuellement les sels utilisés car cet ingrédient est parfois difficile à doser sous sa forme sèche. De plus, une entreprise utilise souvent deux ou trois sortes de sel (alimentaire, pour adoucisseurs, industriel ou pour le déneigement) différentes.
 

“Nous avions remarqué que de nombreux fabricants perdaient du temps en traitant manuellement les sels utilisés car cet ingrédient est parfois difficile à doser sous sa forme sèche."

 
Les producteurs alimentaires choisissent souvent de travailler avec la version liquide : la saumure de sel. Toutefois, ils doivent la fabriquer à la main ce qui demande beaucoup de temps et une importante force physique.

DE NOMBREUX AVANTAGES

L’utilisation de la saumure de sel prête à l’emploi à base de sel pur résout tous ces problèmes. Il s’agit d’une solution présentant une concentration d’au minimum 23 % de NaCl. La seule chose que doit faire le client est de prévoir un simple réservoir, ce qui nécessite seulement une superficie de 9 m². Le client a bien sûr le choix du fournisseur pour l’achat de ce réservoir. Il peut aussi compter sur le savoirfaire de ZOUTMAN qui a développé, pour ce type de projets, plusieurs solutions ‘plug and play’ avec Spiromatic.

Ces solutions rendent la transition vers la saumure de sel très simple. “Certes, le client doit fournir un effort financier – limité – pour pouvoir passer à une saumure de sel,” raconte Bert Lamote. “Mais en supprimant les coûts de manutention et d’eau, le retour sur investissement du réservoir se fait dans la plupart des cas en moins d’un an et demi et même parfois en moins d’un an. Dès lors, l’économie est significative sans parler des autres avantages qui se traduisent également en profits. Enfin, notre saumure de sel offre un tout autre intérêt : elle peut être utilisée pour diverses applications : l’adoucissement de l’eau, des bains salés, le déneigement, ...”. De plus, une logistique optimale et une flotte en gestion propre permettent de garantir des livraisons rapides.

GOURMAND A CHOISI LA SAUMURE DE SEL

Beaucoup d’entreprises alimentaires belges sont passées avec satisfaction à la saumure de sel de ZOUTMAN, et parmi eux le producteur de produits feuilletés surgelés Gourmand de Mouscron. Après l’incendie qui a eu lieu en 2004, l’entreprise a déménagé vers de nouveaux locaux et la production a depuis été multipliée par quatre. Aujourd’hui, l’entreprise compte 160 salariés qui ont l’an dernier réalisé un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros.


“Lorsque ZOUTMAN est venu présenter sa saumure de sel, nous étions d’abord sceptiques. En somme, ça revient principalement à transporter de l’eau. Ceci pouvait-il être rentable ? Après en avoir discuté, nous avons été presque immédiatement séduits par l’idée,” raconte Piet Willems, responsable du site. “Les calculs étaient éloquents : nous pouvions faire des économies significatives qui amortiraient en trois ans l’investissement réalisé pour le réservoir de 42 m³ et son installation. Mais ce n’est pas la seule raison qui nous a poussés à passer à la saumure de sel de ZOUTMAN. Elle nous permettait en outre de résoudre un problème interne. Afin de continuer à nous développer, nous avions besoin à terme de plus de personnel pour fabriquer nous-même la saumure. Ceci aurait complètement déséquilibré le coût du sel par rapport à celui des autres matières premières. Nous avons aussi effectué la comparaison entre le sel en big bags et le sel en vrac mais en raison des avantages économiques, nous avons fini par opter pour la saumure de sel.”

LE SEL: UN INGRÉDIENT COÛTEUX

Pour la fabrication de la pâte feuilletée, Gourmand utilise six ingrédients : de la farine, du sucre, de la levure liquide, des adjuvants liquides, de l’eau et du sel. Le procédé de production se fait de façon complètement automatique, ce qui signifie que le dosage des ingrédients se fait également automatiquement.

Piet Willems : “Auparavant, nous travaillions aussi avec de la saumure de sel mais nous préparions
nous-même le mélange. Une solution liquide peut en effet être parfaitement dosée. Du fait de la croissance rapide de l’entreprise, notre consommation annuelle de sel est passée à plus de deux cents tonnes ce qui signifie que nous devions tous les jours transformer manuellement environ quarante sacs de sel en saumure. Les coûts de manutention explosaient donc et le magasinage seul commençait
à dépasser le travail normal quotidien.”
Même si le sel est un des ingrédients les moins chers, le coût total du sel est en réalité fort plus élevé.

UN RÉSERVOIR DE 42 M3

En fin d’année dernière, Gourmand a adopté la solution de saumure de sel proposée par ZOUTMAN. Pour se faire, ils ont fait appel à Spiromatic pour la construction d’un silo de 42 m³. Piet Willems : “Afin d’éviter d’être en rupture de saumure de sel, nous passons une nouvelle commande lorsqu’il ne nous reste plus que 10 m³. Compte tenu que ZOUTMAN décharge à chaque fois un camion-citerne complet, une livraison nous permet d’ajouter 25 m³.” Même si ZOUTMAN prévoit la possibilité de passer des commandes automatiquement (via une solution à distance qui mesure le niveau du réservoir et génère une alarme lorsque le niveau minimum est atteint), Gourmand a choisi pour l’instant de procéder à un contrôle manuel. Piet Willems: “Le réservoir se trouve à un endroit de passage fréquent. La vérification des compteurs est donc peu contraignante.”

UNE GRANDE VALEUR AJOUTÉE

En somme, Piet Willems est un homme heureux. “Les calculs que ZOUTMAN avait effectués et qui nous ont convaincus se sont révélés corrects,” raconte-t-il. “De plus, comme nous ne devons plus nous préoccuper de la manutention des matières premières, ni des déchets ou des palettes, la quantité de
travail a bien diminué. L’avantage est aussi que le mélange résiste au gel jusqu’à -21°C. C’est une donnée très importante puisque le réservoir se trouve à l’extérieur. Enfin, nous sommes très satisfaits du produit sur mesure que ZOUTMAN nous fournit. L’entreprise ajoute en effet de l’iode à la saumure de sel, comme nous le stipulons. Il n’est pas encore obligatoire en Belgique d’utiliser du sel iodé mais de cette façon, nous anticipons sur la législation à venir. Il faut donc reconnaître que ce partenariat apporte une importante valeur ajoutée.”

Partager sur Facebook ou Twitter

Retour vers le sommaire