Il vaut mieux traiter les routes préventivement. Prendre des mesures avant que le verglas apparaisse est plus avantageux que le traitement curatif.

Préventivement

En épandant un dégivrant avant l’apparition de verglas, on garantit la sécurité permanente sur la route. Ceci pourrait suffire si les abaissements de température et les précipitations sont limités. En d’autres circonstances, l’épandage préventif est considéré comme une phase préparatoire. Dans ce cas la neige s’attache moins vite à la surface de la route et elle sera plus vite éliminée par les chasse-neiges.
Quantité: 7-20 g/m²

Curativement

Le traitement curatif ne se fait qu’à partir de l’apparition de verglas. Le plus important ici, c’est de rendre les routes à nouveau accessibles au plus vite que possible.
Quantité: 20-50 g/m²

Epandage après élimination de neige

Il s’agit ici d’éliminer tous les restes de neige ou de verglas et de traiter les routes préventivement contre les précipitations attendues.

Il vaut mieux traiter les routes préventivement. Prendre des mesures avant que le verglas apparaisse est plus avantageux que le traitement curatif. La prévention permet de garantir une sécurité routière permanente et de contrôler la consommation de sel : 1 kg d’épandage préventif peut faire économiser 5 kg de dégivrant curatif.

Cet article a été publié dans Sel de déneigement avec les balises suivantes : composition de sel de déneigement , sel déneigement