Zoutman Saltipedia

    Poco Loco passe du sel vacuum au sel de mer


    Poco Loco passe du sel vacuum au sel de mer

    Dire que le sel est indispensable au processus de production de Poco Loco serait un euphémisme. De l’assaisonnement de la pâte à la garniture des chips, en passant par l’adoucissement de l’eau de production : le sel intervient à pratiquement chaque étape de la chaîne. Poco Loco utilisait à l’époque du sel vacuum, mais aujourd’hui, l’entreprise agroalimentaire ne jure plus que par le sel de mer. Non que cet acteur industriel vienne seulement de découvrir les points forts du sel de mer ; ces avantages, il les avait déjà compris. Mais avec ZOUTMAN, Poco Loco peut désormais compter sur un partenaire fiable et flexible pour ce chaînon essentiel de son processus. « Un problème avec le sel provoque l’arrêt de toute la production », note Rogier Verkarre,  Operations Director de Poco Loco. C’est dire toute l’importance de cet élément.

    Sur Poco Loco

    Poco Loco produit des chips et des wraps pour tortillas, des tacos, des sauces, des dips et des kits de repas. Avec cette gamme, l’entreprise fait partie des leaders du marché des produits Tex-Mex sous marque de distributeur. Poco Loco fait partie du groupe Paulig, une entreprise familiale spécialisée dans l’alimentation et les boissons. Paulig compte plus de 2 000 employés répartis dans 13 pays différents.

    Du sel vacuum au sel de mer

    Heureusement, pour voir s’exaucer ses rêves d’approvisionnement de sel, l’entreprise alimentaire n’a pas eu à chercher bien loin. ZOUTMAN et Poco Loco sont pratiquement voisins. Ce n’était pourtant pas la raison première de leur collaboration. « La proximité est un bonus. Mais pour nous, il importait surtout de pouvoir compter sur un partenaire solide, capable de répondre à nos besoins à tout moment. D’ailleurs, ZOUTMAN fait encore mieux : non seulement l’entreprise satisfait à nos souhaits, mais elle apporte aussi des conseils pour l’amélioration notre production. »

    “Nous n’utilisons plus que du sel de mer ‘clean label’. Ainsi, nous répondons à 100 % aux valeurs de nos clients.” Rogier Verkarre, Operations Director de Poco Loco

    Poco Loco utilisait d’abord deux types de sel, le sel vacuum et le sel de mer. « Mais comme nous visons l’efficacité optimale de notre production, nous avons décidé d’opter pour un seul type de sel », explique Rogier Verkarre. « Or, bon nombre de nos clients perçoivent le sel de mer comme étant meilleur que le sel ordinaire. D’où notre choix de passer entièrement au sel de mer. » Pour Poco Loco, le fait de n’utiliser que du sel de mer a l’avantage de simplifier considérablement son processus de production et sa gestion des achats et des stocks de matières premières, tout en apportant une réelle plus-value au client.

    Poco-Loco-degen

    Clean label

    Le consommateur est de plus en plus critique quant au contenu de son assiette. Le goût n’est plus le seul critère, la santé et la durabilité entrent également dans l’équation. Et les snacks n’échappent pas à ce nouveau prisme. Ainsi, grâce à la transition du sel vacuum au sel de mer, Poco Loco peut proposer des chips et des wraps d’une qualité supérieure.

    Rogier Verkarre: « MARSEL®, le sel marin de ZOUTMAN, est disponible sans additifs (comme les antiagglomérants, NDLR.). Il est donc perçu par de nombreux consommateurs comme étant meilleur, plus naturel et plus haut de gamme que le sel vacuum. C’est pourquoi nous n’utilisons plus que du sel de mer ‘clean label’. Ainsi, nous répondons à 100 % aux valeurs de nos clients. »

    D’ailleurs, Poco Loco ne se préoccupe pas seulement de la santé de ses clients, mais aussi du bien-être de ses collaborateurs. « À l’époque, le sel était livré par sacs de 25 kg. Dans un souci d’ergonomie, nous avons plaidé en faveur d’une réduction du volume à 15 kg. » Là encore, ZOUTMAN – qui est à cheval sur la flexibilité, que ce soit en matière de granulométrie ou de conditionnement – avait la réponse adaptée. Le sel de mer MARSEL® est en effet disponible en sacs de 5 à 25 kg et, bien sûr, également en big bags. La bonne solution pour chaque situation.

    Zoutpekel-tankwagen

    Du sel sec à la saumure

    Poco Loco a donc opté pour le sel de mer MARSEL® sur toute sa ligne de production. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Sur les conseils de ZOUTMAN, l’entreprise alimentaire a choisi la saumure pour la pâte. La saumure est livrée prête à l’emploi et stockée dans un réservoir dédié. Ainsi, les collaborateurs n’ont plus à doser le sel. De plus, le même produit est ensuite utilisé dans les adoucisseurs d’eau. Bref, Poco Loco bénéficie ainsi d’une énième simplification de son processus de production.

    La fourniture de saumure prête à l’emploi montre une évolution dans la démarche de ZOUTMAN : le sel de mer est proposé moins comme un produit ordinaire et davantage comme un service. Avec sa dernière innovation, le système de télémétrie, l’entreprise va même plus loin encore. « Un capteur de pression placé dans la cuve permet à ZOUTMAN de surveiller le niveau de saumure à distance », expliquent les collaborateurs de Poco Loco qui utilisent ce système. « Lorsque le niveau du réservoir est trop bas, ZOUTMAN nous le signale afin que nous puissions adapter la prochaine livraison en conséquence. Nous n’avons donc plus à surveiller le niveau de la cuve nous-mêmes et nous ne tombons jamais à court de saumure. Pour nous, c’est un grand poids en moins. Et un grand plus dans notre collaboration. »