Sel et additifs : un couple obligé ?

    posté le par Onlyhumans

    La demande de produits sans additifs croît à vue d’œil. Les produits bio connaissent un essor sans précédent et de plus en plus d’acteurs du secteur alimentaire œuvrent afin de proposer une offre sans additif. Mais pouvez-vous continuer de produire à grande échelle sans utiliser d’additifs ? Oui, si vous osez vous tourner vers d’autres solutions. Il est ainsi possible d’utiliser du sel sans antiagglomérant sans pour autant renoncer à vos économies d’échelle actuelle. Découvrez comment dans cet article.

    Antiagglomérants E535 et E536

    Les antiagglomérants tels que l’E535 et l’E536 sont présents par défaut dans le sel fin ordinaire, afin d’éviter la formation de grumeaux, avec les conséquences éventuelles en matière de qualité et de processus de production.
    Dans le cadre de ses recherches sur une approche de production plus naturelle et sans additif, ZOUTMAN a massivement investi dans l’innovation technologique. Il est ainsi possible aujourd’hui de livrer un produit fini sans agglomérant et néanmoins de qualité.

    Sel sans additifs : ce n’est plus une utopie !

    Sel sans additifsSi vous souhaitez tout miser sur le « sans additif », vous êtes à la bonne adresse chez ZOUTMAN. Notre sel de mer peut parfaitement être utilisé dans un environnement industriel sans antiagglomérant, et ce grâce à la structure granulaire délimitée de notre sel de mer et son procédé unique de production.

    Grâce à la large gamme de granulométries de ZOUTMAN, nous pouvons offrir plusieurs types de sel sans additifs, en fonction de l’application finale. Ainsi, vous pouvez proposer vos produits sans additif et encore mieux répondre à la demande et aux tendances actuelles du marché. En outre, vous pouvez opter pour un seul type de sel pour toutes vos applications à base de sel, pour encore plus de facilité et d’efficacité.

    Et qu’en est-il de l’iode ?

    L’iode constitue également un additif largement utilisé. Il est naturellement présent en quantité négligeable dans le sel et doit dès lors être ajouté séparément. Les raisons justifiant la présence de cet additif sont tout à fait différentes que pour les antiagglomérants. L’iode est, dans plusieurs pays, un additif obligatoire, pour des raisons de santé publique. Un manque d’iode entraîne des risques pour la santé, comme des problèmes de la thyroïde. Et comme le sel est présent dans de nombreux produits, ces pays ont décidé d’administrer de l’iode à grande échelle via le sel.

    En Belgique, l’ajout d’iode est facultatif. L’iode dans le sel n’est pas nocif. Le consommateur a toujours le choix d’opter pour du sel avec ou sans iode. Un ajout éventuel d’iode sera toujours clairement indiqué sur l’emballage.

    Je souhaiterais commander du sel chez ZOUTMAN

    Cet article a été publié dans Sel alimentaire avec les mots clés suivants: ,,,,